spacer
     
spacer
spacer
spacer
spacer
30 janvier 2018 - 07:43:42 spacer  
Magritte de la Meilleure réalisation 2018: les nominations
image
spacer
spacer
La catégorie Meilleure réalisation met cette année en scène deux réalisateurs déjà deux fois nominés, et deux réalisateurs qui connaissent cette honneur pour la première fois.
spacer
C'est donc la troisième fois que Lucas Belvaux est nominé dans la catégorie Meilleure réalisation après 38 Témoins en 2013 et Pas son genre en 2015. S'il n'a encore jamais remporté ce Prix, il a néanmoins déjà remporté le Magritte du Meilleur scénario pour ses deux films précédents. Avec Chez nous, il s'aventure dans le domaine du film historique contemporain, mettant en scène la trajectoire d'une jeune infirmière aimée de sa communauté qui décide de s'engager en politique par responsabilité et amour du bien commun. Elle choisit cependant pour ce faire de se tourner vers un parti extrémiste, ce qui l'amènera à remettre bien des choses en question.

image


Nabil Ben Yadir est lui aussi nominé pour la troisième fois dans cette catégorie, après Les Barons en 2011 et La Marche en 2015. Avec Dode Hoek, il s'essaie à un nouveau genre cinématographique, le film policier chargé en adrénaline. Il retrace quelques jours en enfer avec Jan Verbeeck, qui alors qu'il pensait finir tranquillement sa carrière de commissaire à la brigade des stups, se retrouve pris au piège de ses vieux démons à l'occasion d'une dernière mission qui tourne au fiasco. Au-delà du film noir, Nabil Ben Yadir ajoute profondeur politique à son film, en évoquant la nouvelle carrière de son commissaire, qui compte bien se présenter aux prochaines élections sur la liste du parti nationaliste flamand.

image


Philippe Van Leeuw connait avec Insyriated ses premières nominations aux Magritte du Cinéma. Son premier long métrage, Le Jour où Dieu est parti en voyage, sorti en 2009, contait l'errance de deux rescapés du génocide rwandais. Avec Insyriated, il s'attaque une fois de plus à un sujet fort et tranchant, celui de la guerre en Syrie. Le film suit le quotidien, 24h durant, d'une famille syrienne retranchée dans son appartement, menacée par les bombes, les snipers et peut-être pire encore. Ce huis clos étouffant retranscrit avec un regard acéré la vie en temps de guerre, telle qu'on la subit certainement aujourd'hui dans les faubourgs de Damas ou d'Alep, ou qu'on la vécut en d'autres temps en d'autres lieux aux quatre coins du monde.

image


Stephan Streker avait déjà goûté aux Magritte du Cinéma en 2013 avec notamment le Magritte de la Meilleure musique et une nomination dans la catégorie Meilleur film pour Le Monde nous appartient, son deuxième long métrage. Il revient cette année en force avec Noces, son troisième film, qui totalise pas moins de 8 nominations. Noces accompagne Zahira vers son destin tragique, un destin d?héroïne à la Antigone, prête à résister pour défendre sa liberté et ses convictions, et qui va faire l'expérience tragique des limites de l'amour filial. Si Noces ne quitte jamais son héroïne, le film s'attache sans juger à exposer tous les points de vue à l?oeuvre dans cette tragédie familiale.

image
spacer
spacer
spacer spacer
spacer  spacer


© Académie André Delvaux | Droits réservés | Webdesign Messier111 | Administration
spacer spacer