ACTUALITÉS

Les Magritte du Cinéma
10e édition - 1er février 2020

22 janvier 2020 - 09:14:17

Meilleure actrice dans un second rôle 2020: les nominations

Yolande Moreau est nominée pour la 5e fois dans cette catégorie où elle sera face à Stéphanie Crayencour, en lice pour Emma Peeters et deux comédiennes à l’affiche du Jeune Ahmed, Myriam Akheddiou et Claire Bodson.


Yolande Moreau est décidément une habituée des Magritte du Cinéma, chaque prestation ou presque lui valant une nomination. Déjà 4 fois nominée dans la catégorie Meilleur actrice, il s’agit de sa 5e participation pour le Magritte de la Meilleure actrice dans un second rôle, qu’elle a déjà remporté en 2013 pour le délicat Camille redouble de Noémie Lvovsky. On la retrouve cette année dans Cleod’Eva Cools en grand-mère bienveillante mais désemparée, où elle doit faire le deuil de sa propre fille, tout en accueillant sous son toit deux orphelins à aimer.



Deuxième nomination dans la catégorie de la Meilleure actrice dans un second rôle pour la pétillante Stéphanie Crayencour. Dans Emma Peeters, elle incarne la meilleure amie farfelue de l’héroïne, officieusement comédienne tragédienne à mi-temps, officiellement serveuse à temps plein. Elle jouait récemment l’un des rôles principaux de la saison 2 de Platane, la désopilante série d’Eric Judor, et sera l’été prochain à l’affiche du nouveau film de Solange Cicurel, Adorables.










Myriam Akeddhiou est active aussi bien sur les planches qu’à la télévision ou au cinéma. Du classique à la comédie contemporaine, on l’a vue récemment dans Cherche l’amour de Myriam Leroy, ou dans Moutoufs mis en scène par Jasmina Douieb (aux côtés d’ailleurs d’Othmane Moumen, également nominé pour Le Jeune Ahmed). Sur grand écran, on l’a vue dans Les Oiseaux de Passage, Timgad et l’année dernière, Une part d’ombre de Samuel Tilman, pour lequel elle était d’ailleurs nominée dans la catégorie Meilleur espoir féminin. Elle est en lice cette année pour Le Jeune Ahmed, où elle joue Inès, la professeure du jeune garçon, victime de son délire radical. Elle sera l’héroïne de la prochaine série de la RTBF, Unseen.



Claire Bodson enfin est nominée elle aussi pour Le Jeune Ahmed, où elle incarne la mère aimante mais désemparée du jeune garçon, qui a perdu les clés pour communiquer avec lui. Découverte en 2010 dans Elève Libre de Joachim Lafosse, elle est surtout très présente sur les planches. On l’a vue récemment dans Dernier Lit de Christophe Sermet, mais aussi au Théâtre National dans La Reine Lear du même metteur en scène, une relecture de la pièce de Shakespeare adaptée d’un texte de Tom Lanoye. Elle sera prochainement à l’affiche du premier film des frères Guit, Fils de plouc.